echelle_A_chat_suisse_sur_mesure_2

Une histoire

Au printemps 2014, Jan Reymond et son amie Delphine André se préparaient pour des vacances balnéaires. Il leur fallait répondre à une question d’importance : qu’allait devenir leur chat Eliott durant leurs deux semaines d’absence? Profondément attachés à leur protégé, ils ne pouvaient imaginer le placer en pension, ni le laisser enfermé à la maison. Ne restait donc qu’une solution : mettre au point un système qui permette à Eliott d’entrer et sortir à sa guise depuis leur appartement situé au premier étage d’une belle bâtisse villageoise.

Jan est ébéniste, et surtout doté d’une âme d’artiste. Impossible donc pour lui de se contenter d’apposer une simple planche contre la façade. Solution, au demeurant, techniquement impossible sur le bâtiment en question. Lui est alors venue l’idée du colimaçon. Une forme « idéale, à la fois jolie et discrète ». «J’ai voulu créer quelque chose qui s’intègre au lieu, enjolive le bâtiment tout en suscitant le rêve et l’étonnement», raconte-t-il.

L’échelle Eliott est née après plusieurs jours d’un travail minutieux. Mais c’est lorsque Jan l’a installée contre la façade qu’il a réalisé qu’il venait de créer une véritable œuvre d’art: les habitants et passants se sont pressés pour l’admirer! Eliott a gravi les échelons sous leur yeux curieux et émerveillés. Sans doute poussé par tous ces regards, le félin a rapidement apprivoisé l’étonnant objet. Manifestement heureux de toute cette attention, il a même commencé à adopter un comportement de vedette, se prélassant au sommet de l’échelle, paradant près d’elle, profitant goulument des caresses prodiguées en nombre. A-t-il seulement remarqué que ses maîtres étaient partis en vacances?